ACTUALITÉS

Bruxelles-Nord
Les policiers formés à lutter contre le harcèlement de rue
Le mercredi 9 septembre 2020

Les policiers de la Zone de police Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse-ten-Noode) recevront, à partir de cet automne, une formation destinée à les sensibiliser au harcèlement de rue et aux insultes sexistes en tant que délit mais aussi en tant qu’obstacle au vivre-ensemble. Cette formation  sera dispensée en collaboration avec l’ASBL Touche Pas à Ma Pote, a annoncé ce lundi 7 septembre la zone de police dans les pages du Vif, de Sud Presse, de la Dernière Heure et de l’Avenir.

Améliorer le vivre-ensemble

La loi « Harcèlement de rue » de 2014 est encore trop peu connue des policiers. C’est pour faire évoluer positivement cette situation que la Zone de police Bruxelles-Nord souhaite former son personnel.

Pour la bourgmestre f.f. de Schaerbeek Cécile Jodogne, « les violences à l’encontre des femmes, et notamment le harcèlement de rue, sont une réalité face à laquelle il faut lutter fermement. En tant que présidente du Collège de la zone de police et en tant que femme, c’est pour moi une priorité. La formation destinée aux acteurs de terrain est capitale », souligne-t-elle.

Cette formation en 4 modules permettra également aux agents  d’améliorer la prise en charge des victimes. Le budget pour cette formation s’élève à 36.000 euros.

Dans la même rubrique
La langue française fait partie du patrimoine bruxellois
Journées du patrimoine La langue française fait partie du patrimoine bruxellois
Il y a un an, DéFI perdait Antoinette Spaak, une grande dame de la politique
Hommage Il y a un an, DéFI perdait Antoinette Spaak, une grande dame de la politique
François De Smet : « Nous avons acquis une crédibilité sur tous les sujets de société »
interview François De Smet : « Nous avons acquis une crédibilité sur tous les sujets de société »
Des ateliers de la démocratie pour réconcilier le citoyen à la politique
Evere Des ateliers de la démocratie pour réconcilier le citoyen à la politique
DéFI demande une phase test complémentaire et de nouveaux critères d’évaluation transparents
Bois de la Cambre DéFI demande une phase test complémentaire et de nouveaux critères d’évaluation transparents
« Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui »
déclaration gouvernementale "Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui"